Cardioprestige 2

Une acoustique
qui va
faire du bruit

 

Fruit de notre recherche avec les ingénieurs de l’Ecole Centrale et du Laboratoire d’Acoustique du CNRS de Marseille, notre nouvelle gamme de stéthoscopes repousse les limites du diagnostic médical et permet d’entendre l’imperceptible ! Cardioprestige II simple ou double pavillon est la quintessence de ces nouvelles performances acoustiques. Son pavillon haute-fidélité en acier inox, sa membrane flottante et sa large tubulure en font un instrument d’exception pour les professionnels les plus pointus, mariant encore performance et confort d’utilisation, signature de la marque
Spengler.

cardioprestigeII-fleches
cardioprestigeII-simple-pavillon

Simple ou double pavillon

Véritable instrument d’exception, le stéthoscope Cardioprestige II se décline en simple et double pavillon pour répondre parfaitement à vos besoins .

cardioprestigeII-double-pavillon
cardioprestigeII-haute-fidelite-acoustique

Une acoustique très haute-fidélité

Usiné avec précision, le nouveau design du récepteur du Cardioprestige II est inspiré des
instruments de musique comme le cor d’harmonie. Ses lignes très évasées permettent une meilleure captation des ondes sonores au cœur du pavillon.
Pour être à l’écoute de chaque battement du cœur de vos patients !

cardioprestigeII-pavillons

Un pavillon catégorie poids lourd

Parce que l’acier inoxydable offre les meilleures propriétés acoustiques, nous l’avons utilisé pour la conception des pavillons des stéthoscopes Cardioprestige II. De plus nous avons augmenté les épaisseurs là où cela était nécessaire afin de sublimer l’acoustique. Plus de matière pour plus de résonance. Mais aussi une bague anti-froid autour du pavillon pour le confort du patient.

cardioprestigeII-point-rouge

Un point rouge qui fait la différence

Pour les stéthoscopes à double pavillon, nous avons imaginé un point rouge tout simple qui indique de façon immédiate et très lisible le côté actif du pavillon, adulte ou pédiatrique. C’est en observant les médecins que nous avons eu cette idée aussi simple qu’un point, mais qui révolutionne l’usage du stéthoscope en apportant gain de temps et praticité.

cardioprestigeII-large-tubulure

Large tubulure pour mettre KO les bruits parasites

La tubulure large à double conduits augmente encore la précision du diagnostic médical, et sa longueur a été réduite. Le Cardioprestige II est ainsi parfaitement isolé contre les bruits parasites.

Côté ergonomie, les lyres ont été redesignées pour apporter encore plus de confort d’utilisation, et les embouts auriculaires sont en nano silicone. Tout le confort pour être à l’écoute de vos patients !

cardioprestigeII-multifrequence

Une écoute multi-fréquence

Présente sur les deux pavillons (sur la version double pavillon), la membrane flottante permet deux niveaux d’écoute :

  • pression légère pour une écoute des basses fréquences (vasculaire et cardiaque)
  • pression ferme pour une écoute des hautes fréquences (pulmonaire).

Encore une polyvalence d’utilisation qui répond à des besoins quotidiens des praticiens et qui signe l’excellence, la performance, la qualité et le confort Spengler.

cardioprestigeII-ergonomie-brassard

Une ergonomie pensée pour les brassards

Adaptés aux brassards, les stéthoscopes Cardioprestige II sont conçus avec des bords fins, parfaitement adaptés pour se faufiler sous les extrémités du brassard du tensiomètre. Résultat : une aisance d’utilisation au quotidien.
Un design issu de nos recherches au sein du SPENGLER LAB et de nos groupes de travail avec les praticiens. C’est à votre écoute que nous imaginons les détails qui font la différence.

cardioprestigeII-ergonomie-brassard

Institut Spengler

Naissance de prodiges

Depuis son origine en 1907 SPENGLER invente et révolutionne le diagnostic médical avec comme objectif de permettre à chaque professionnel de santé d’être plus précis et plus efficient dans son travail du quotidien. Les nouveaux stéthoscopes PULSE II, MAGISTER II et CARDIOPRESTIGE II sont les incarnations de cette volonté où comme à son habitude, SPENGLER a repoussé les limites du diagnostic médical même sur un dispositif où toute amélioration semblait impossible.

En savoir plus

Vous aimerez aussi